Visiteurs-connectés

Nous avons 5126 invités et aucun membre en ligne

Pochette de voyage

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Par Philippe Delesalle
Il n’y a plus de retraités désormais mais des “Seniors”, terme plus politiquement correct éventuellement,
plus marketing disons, depuis quelques années.

Mais si les seniors d’Europe débarquent de plus en plus sur les côtes du Maroc et au pied de l’Atlas,
la situation n’est pas la même lorsque nous parlons des locaux. Jadis respectueusement appelés

Jadis respectueusement appelés “les Vieux“ sur le continent Africain, marque de reconnaissance d’un savoir, la question des retraites ou des retraités par ce qu’ils représentent désormais dans la société prime pour certains au regard de la notion plus administrative que traditionnellement familiale.

Autre démarche de développement et d’organisation, autres solutions à apporter mais certainement au détriment d’autres valeurs.


A l’heure où le système solidaire plus comptable des pays d’Europe est à remettre en cause devant les chiffres, voilà qu’aussitôt le même phénomène se pose au Maroc et que les premiers futurs bénéficiaires se posent eux aussi la question fatale… “Quelle retraite allons-nous percevoir ?” Un sujet qui revient dans les médias au Maroc au regard des prochains qui devraient toucher ce que d’autres ne financent pas encore.


Est-ce l’Europe qui devra de plus en plus s’occuper de ses seniors, alors que bien souvent ce sont ces derniers qui hébergent encore le petit dernier pourtant diplômé qui va fêter ses 30 ans, faute de travail, ou bien le Maroc sera-t-il la maison de retraite des Européens en sortie de secours sociale ?


Et si la solidarité universelle faisait que les vieux couples de l’Atlas accueillaient un vieux couple de Français, et si ensemble ils partageaient avec toute leur sagesse acquise par le temps et les cheveux blancs le tajine quotidien comme le reste…

Quelques chiffres en exergue :

24% des retraités français ont en projet de quitter le pays à la retraite.

21% de seniors affiliés à la CFE (Caisse des Français de l’étranger) en plus ces 5 dernières années.

Maroc 1ère destination envisagée des retraités français avant la Tunisie, l’Asie et les DOM TOM.

Indéniablement le segment des seniors est celui qui marquera les prochaines années en Europe par les effets de la crise et des mesures gouvernementales restrictives. C’est aussi un secteur en plein essor auquel il faudra répondre très prochainement au Maroc.

La catégorie de senior étant aussi dans une mouvance qui attend d’autres produits pour se poser et surtout du service. Le phénomène ne touchera plus les quelques privilégiés qui s’inscrivaient dans la recherche du standing et du haut standing, du moins plus dans les produits proposés qui ne marchent plus en ce moment.

Il faut s’attendre à l’arrivée de diverses couches sociales désormais, un sujet que nous retrouverons de plus en plus dans nos médias.



Philippe Delesalle
Fondateur du Groupement des Etrangers Résidant au Maroc (les ERM et les MRE)

Créateur du site : http://www.legroupement-agadir.com

Service Investissement Seniors/Privés/Professionnels:
http://legroupement-agadir.com/le-groupement-conseil/
Français, expatrié de longue date en Afrique, il a entrepris de réunir les Résidants Etrangers au Maroc, afin de leur apporter des conseils et des services avant leur arrivée ou au cours de leur séjour, au sein d'une plateforme dynamique basée sur le Partenariat et la Synergie. La collaboration collective des membres a abouti à une structure officielle sous l'égide du Groupement des ERM qui a développé 2 branches professionnelles officielles : le Groupement Import et le Groupement Conseil.

Source : Contenu-Gratuit.com

Pochette de voyage

Votre publicité ici